Avec l’envolée de la réalité virtuelle et augmentée ces derniers temps, nous sommes à l’aube d’une véritable révolution technologique. Cependant, les solutions de VR actuelles restent encore peu abordables… c’est ici qu’interviennent les casques de réalité mixte.

réalité mixte

On en parle beaucoup sur Tech Corner de tout ce qui est réalité virtuelle/augmentée, car c’est un sujet très chaud. Star de tous les salons de l’électronique grand public depuis au moins 2 ans, la réalité virtuelle a atteint la visibilité souhaitée auprès des masses. Or, le choix des casques de réalité virtuelle (pas ceux pour smartphones, ceux qui ont besoin de leur propre système pour fonctionner) n’est pas extrêmement varié, et se limite grosso modo à 3 modèles : HTC Vive, Oculus Rift, et PlayStation VR. De plus, ces modèles sont disponibles à des prix peu abordables : de 400€ pour la PS VR (sans compter le prix de la PS4) à 700€ pour le HTC Vive (sans compter le prix du PC de course nécessaire pour le faire tourner).

htc vive

Quant à la réalité augmentée, elle a connu son essor grâce au succès planétaire (quoique somme toute éphémère) du jeu Pokemon Go l’été dernier. Superposant des éléments virtuels à une scène réelle, elle est de plus en plus utilisée pour donner une expérience interactive à un utilisateur qui, par exemple, est en train de visiter un musée équipé de supports de réalité augmentée.

Mais alors, comment toucher plus de gens, et comment faire pour démocratiser cette technologie encore trop chère ou trop peu convoitée. La réponse est arrivée avec le premier casque de réalité mixte : le Hololens de Microsoft, casque surtout destiné aux entreprises et aux applications professionnelles en générale (et vu son prix c’est pas plus mal, pas loin de 5500€…).

hololens

Un casque de réalité mixte est, comme son nom l’indique, un mélange entre la réalité virtuelle et la réalité augmentée. C’est une technologie qui puise dans les deux afin d’offrir une expérience la plus immersive possible, sans pour autant se déconnecter du monde, et sans avoir besoin d’hypothéquer sa maison. L’utilisateur d’un casque de réalité mixte va alors voir se superposer des informations digitales sur son environnement réel, comme en réalité augmentée. Mais cela ne se contentera pas de seulement quelques textes ou images, et le côté réalité virtuelle va pousser la simulation jusqu’à faire apparaître des éléments animés vivants pour les incruster dans l’environnement, tels des projections holographiques.

hololens hologramme

Microsoft a donc pris parti sur ce filon en particulier, et a développé une plateforme de réalité mixte baptisée “Windows Mixed Reality”, qu’ils ont ensuite implanté sur des casques de réalité mixte de tous leurs partenaires les plus emblématiques en matière d’informatique : Asus, Dell, ou encore Acer… C’est ainsi qu’à l’IFA de Berlin plus tôt ce mois-ci ont été dévoilés les modèles de casques de réalité mixte de ces marques : Asus MR, Dell Visor, etc. mais aussi Lenovo et leur partenariat avec Disney pour un jeu Star Wars en réalité mixte… on vous en dit plus par >ici<. Ces modèles offrent déjà des performances de taille, des écrans OLED 2 à3K, de très hautes définitions, et surtout un une prise en main similaire aux meilleurs casques de réalité virtuelle puisqu’ils sont également dotés de contrôleurs.

asus mr

Côté prix, pour le moment les premiers modèles annoncés oscillent entre 350 et 450€, mais on en saura sûrement plus dans les mois qui viennent. Côté applications, outre le jeu vidéo, la réalité mixte sera proche de la réalité augmentée. En ce sens, elle sera utilisée dans de nombreux secteurs comme l’industrie, l’aérospatiale, le loisir, ou encore l’automobile.

Voilà, j’espère que vous êtes un peu aiguillés sur l’état des choses aujourd’hui, et bien entendu Tech Corner vous tiendra au courant de tous les développements dans ce domaine !