Le wifi est une technologie extrêmement répandue et pratique mais pas toujours sûre, voici donc quelques étapes à suivre pour rendre votre wifi plus sécurisé.

1) Modifier mot de passe de la box

La première étape est de modifier le mot de passe de la box, pas (encore) celui du wifi mais le code qui permet d’accéder à tous les paramètres du routeur.

wifi-securise-box

Pourquoi modifier ce mot de passe ? Pour accéder à l’interface du routeur il faut être connecté au réseau local. Car protéger au maximum son réseau en laissant la possibilité de modifier tous les réglages sans protections ne sert à rien. Ne serait-ce que pour éviter de vous faire troller par vos amis qui ont déjà accès à votre wifi et vous faire expulser de votre propre réseau.

En effet, les adresses et mots de passe par défaut des box internet sont disponibles sans difficultés sur internet même si les opérateurs modifient de plus en plus le moyen d’accéder à l’outil d’administration. D’où l’intérêt de modifier ceux-ci pour un wifi sécurisé.

2) Modifier le SSID

Maintenant que la porte d’entrée de votre box est sécurisée, il va falloir protéger le nom du wifi en lui même (ou SSID). En arrivant, votre box a déjà un nom de wifi et un mot de passe. Il est utile pour la première connexion mais pas très sécurisé, surtout par le fait qu’il est écrit sous votre box. Pour le nom, c’est comme vous préférez, certains sont inventifs ou font passer des messages. Si vous voulez appliquer l’étape 4 il vaut mieux un nom sur lequel vous n’allez pas vous tromper mais pas trop évident comme « wifi » ou « monwifi ».

wifi-securise-nom-ssid

3) Modifier le mot de passe du wifi

Ce qui va de pair avec le nom du wifi, c’est le mot de passe qui est demandé pour se connecter. Là encore, le mot de passe de base est écrit sous la box donc pas extrêmement protégé et en plus de ça il est généralement très long et pas évident à copier en un coup (l’expérience l’apprend).

Il faut choisir la protection WPA au minimum ou WPA2 pour une meilleure sécurité. Choisissez un mot de passe pas trop compliqué que vous pouvez donner à vos amis mais pas trop simple comme « motdepasse » ou « password ».

4) Masquer le SSID

Cette étape, en lien direct avec l’étape 2, permet de se protéger des pirates les moins équipés (et surtout, pourquoi modifier le nom du wifi si c’est pour le diffuser à tout le monde ?). En effet n’importe quelle personne qui va vouloir se connecter à votre wifi pourra le faire plus facilement si il connaît déjà le nom de votre box car il est diffusé. Vous pouvez donc masquer votre SSID afin qu’il ne soit pas diffusé. Dans ce cas-là, la connexion sera plus compliquée étant donné qu’il faudra passer par une connexion manuelle et donc mentionner exactement le nom de votre réseau wifi sécurisé.

5) Désactiver le WPS

Les box proposent généralement une connexion en 1 bouton appelé WPS (Wifi Protected Setup). Bien que le nom donne envie et que la fonction soit pratique pour connecter un nouvel appareil à son réseau en une pression de bouton, il rajoute une porte ouverte à votre réseau et une personne mal intentionnée avec accès à votre box pourra y rentrer sans problèmes.

Voici les bases de la protection de votre wifi personnel, il existe évidemment d’autres techniques plus poussées mais plus complexes également. Si vous commencez par ça, c’est déjà un bon début !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.