Samsung et LG ont dévoilé en ce début de CES  deux TV aussi impressionnantes l’une que l’autre : un écran géant modulaire et un écran enroulable UHD.

The Wall : l’écran de 146 pouces by Samsung

Another Brick Pixel In The Wall

Le premier écran est signé Samsung, est a été sobrement ‘The Wall‘. Pourquoi ? Hé bien on peut supposer que c’est simplement parce qu’il mesure 146 pouces de diagonale (soit environ 370cm) et qu’il prend une bonne partie de la place sur un mur. Flanqué de la technologie MicroLED (que l’on avait déjà pu voir à l’édition du CES de l’an dernier avec le fameux écran géant CLEDIS de Sony), il est composé d’autant de minuscules LED que de pixels, soit environ 25 millions.

samsung-the-wall-1

En gros ça change quoi ? Ça consomme moins d’énergie, offre de meilleurs contrastes, et les couleurs sont plus lumineuses. L’écran est aussi annoncé comme modulaire, ce qui signifie que si vous n’êtes pas satisfaits avec “seulement” 146 pouces, vous pourrez y rajouter plusieurs écrans The Wall pour créer un véritable mur de pixels. Même si le géant coréen n’a pas encore annoncé le prix de la bête, on ne se fait pas trop de faux espoirs, The Wall sera probablement trèèèèès cher !

 

Le prototype d’écran enroulable de chez LG

LG dévoile un écran TV enroulable tel un parchemin

Après les écrans incurvés, voilà une technologie que l’on attend avec impatience chez les téléviseurs (et aussi chez chez les smartphones) : l’écran pliable. Ici, c’est LG Display qui a fait sensation sur son stand en présentant un écran TV OLED UHD de 65 pouces avec la particularité de pouvoir s’enrouler comme du parchemin. Idéal donc pour le transporter, ou par exemple changer sa télé de place quand on veut.

lg-ecran-enroulable

Maintenant, même si l’effet Wow est bien là, est-ce une technologie qui peut vraiment intéresser le grand public et répondre à un besoin réel ? Nous le saurons dans les prochaines années, puisque LG compte le commercialiser d’ici 2020, à un prix encore non défini.