Le CES, c’est fini pour cette année ! L’occasion pour nous de revenir sur les nombreuses innovations qui nous ont marqués. Plus de 900 startups ont exposé à Las Vegas lors de cette édition, dont plus de 330 françaises, ce qui fait de nous la deuxième délégation la plus importante du salon.

Les véhicules du futur sont là

On le savait déjà, la tendance est aux véhicules autonomes depuis quelque temps, et ça n’a pas manqué puisque le CES 2018 a vu fleurir quelques modèles prometteurs…

Les véhicules autonomes à l’honneur

La startup Lyonnaise Navya par exemple, a présenté son modèle de robot-taxi sans volant ni pédales baptisée Autonom Cab. Les curieux ont pu tester cette petite navette high tech de 6 places qui déambulait tranquillement dans les rues (balisées) de Las Vegas entourant le CES.

 

Nissan a également fait sensation avec un concept-car futuriste électrique et autonome, le IMX. 9 écrans sont intégrés (tableau de bord, portières, …) pour les fonctions multimédia comme pour les fonctions de détection, vu que tous les rétroviseurs ont été remplacés par des caméras. Le volant et les pédales se replient automatiquement lorsque l’on passe en mode autonome, et les appui-têtes intègrent des haut-parleurs à bulle sonore. En bref, un vrai bijou high tech qu’on ne verra probablement pas en essayage sur les routes avant 2025.

 

Le constructeur chinois Byton a également présenté un concept-car de SUV autonome et électrique d’autant plus impressionnant que sa commercialisation est prévue pour 2019. Dans l’habitacle, une énorme écran remplace tout le tableau de bord (et un autre a été implanté dans le volant), contrôlé par les gestes et la voix. Tout cela pour un prix assez “abordable” quand on voit toute la technologie de pointe intégrée dans le véhicule : 45000$.

L’aube du futur du déplacement

Tous les véhicules présentés n’étaient cependant pas forcément autonomes. Mercedes a par exemple présenté l’intérieur de la future Classe A, également sous forme d’écrans tactiles remplaçant le tableau de bord, et le système intégré MBUX, ou “Mercedes-Benz User Experience”.

 

Harman, récemment rachetés par Samsung, se sont également amusés à personnaliser l’habitacle d’une Maserati en rendant la planche de bord intégralement numérique. Un large écran QLED à taille réglable a été intégré, et celui-ci nous a plutôt impressionné.

 

Mais qui dit véhicule ne dit pas forcément voiture, et le géant du VTC Uber a su épater la galerie en présentant son projet de taxi volant conçu par Bell Helicopter. Les rotors étant toujours en développement, les visiteurs ont tout de même pu jeter un oeil à l’intérieur de la cabine très futuriste du prototype.

Enfin, pour rester dans les airs, Volocopter (en partenariat avec Intel) a dévoilé son drone-hélicoptère-taxi, capable d’accueillir une personne dans l’habitacle. Conçu pour être utilisé en tant que “air-taxi” pour zones urbaines, Volocopter peut être piloté sans expérience ni brevet de pilotage.

La nouvelle génération de Smart TV

Les constructeurs d’écrans de télévision étaient évidemment très présents à Las Vegas, et on vous a notamment déjà montré les écrans nouvelle génération enroulables et modulaires avec le “rollable” de 65 pouces de chez LG et le gigantesque “The Wall” de Samsung.

lg-ecran-enroulable

samsung-the-wall-1

On a pu voir la plupart des marques dévoiler leurs premiers écrans 8K. LG a également joué sur le facteur WOW avec un couloir formé uniquement d’écrans 4K, ou encore le fameux LG Signature OLED TV W8 (ou “Wall Paper”), l’écran 4K le plus fin du monde (seulement 2,57mm d’épaisseur !).

lg wall paper

Du côté de Sony, on s’est distingué avec une table basse vidéoprojecteur courte portée, le Sony Ultra Short Throw Projector (ASPX-A1). Placé à seulement 25 cm du mur, l’engin peut projeter une image de 120 pouces en 4K et possède un bon gros haut-parleur avec son 360° qui offrira une expérience home cinema sans avoir besoin de matériel additionnel ! Bon, il faut aussi dire que l’objet high tech en question coûtera tout de même la bagatelle de 30 000$…

sony short throw projector

La maison connectée n’est pas en reste, mais les objets connectés pêchent

La maison connectée, ou Smart Home, faisait partie des secteurs les plus représentés au CES cette année. Grande tendance repérée déjà l’année dernière, ce salon a vu une recrudescence assez impressionnante de nouveaux produits équipés d’assistants vocaux, qu’ils soient Google Home ou Amazon Echo (des Google “Smart Display” made in Lenovo, JBL, LG, ou encore B&O vont voir le jour). En effet, ce marché étant en pleine ascension, les constructeurs ont visiblement préféré s’assurer une place sur ce créneau plutôt que de proposer des innovations surprenantes comme on a l’habitude d’en voir à ce salon.

Lenovo-Smart-Display-CES-2018

En revanche, du côté des objets connectés de type wearable, on pêche un peu. Il faut dire aussi que les montres et bracelets connectés ont des usages assez limités et qu’on a vite fait le tour. Pas évident du coup de trouver de la nouveauté du côté wearable que ce soit pour les modèles luxe, sport, ou santé connectée.

Enfin, on a pu constater que l’Intelligence Artificielle était résolument partout cette année. Cependant, des fois ça ne fonctionne pas comme prévu : voici pour preuve en petit bonus la vidéo de l’échec sur scène de la démo de LG et leur nouveau robot CLOi, censé être un pro du pilotage des objets connectés de la maison, qui n’obéit plus !

 

Voilà un peu les principaux points à retenir de ce CES 2018. Si vous pensez que j’ai oublié de mentionner un truc ou une innovation importante, n’hésitez pas à nous le faire savoir !